Le LBO, cette machine à associer les talents

Regardons froidement ce qu’est un LBO. C’est une opération financière qui permet de rebattre en profondeur les cartes actionnariales d’une société en la « coiffant » par une holding. Cette holding sera notamment financée par une dette qui engage l’ensemble des associés (n’oublions pas ce point).

Dans cette holding, tout est possible. Et c’est bien là l’opportunité. La feuille blanche permet de repenser intégralement l’actionnariat.

Pour un dirigeant et un investisseur souhaitant fidéliser des talents, la structuration d’un LBO est l’occasion de réfléchir en cercles concentriques.

Au cœur, l’équipe de direction, avec le dirigeant et son comité de direction. Autour de lui, un premier et un deuxième rang de cadres clés. Puis enfin, l’ensemble ou une sélection de salariés.

Chaque cercle a sa fonction propre et a son format propre d’accès au capital. En actions de préférence avec un effet accélérateur pour les dirigeants. Un investissement en actions ordinaires et avec des bons additionnels de souscription pour les cadres clés (BSPCE). Enfin, un cercle de salariés accédant au capital via des actions gratuites.

Cette exemple montre bien la malléabilité du capital d’une opération de LBO.

Dans une optique d’Impact Investing et d’ESG, le LBO est un formidable outil pour repérer et associer les talents. Au delà de l’enjeu patrimonial, qui peut être significatif, être actionnaire d’un LBO c’est aussi la fierté d’être associé à son entreprise, à son outil de travail.

Aller plus loin avec notre Lexique de l’Impact Investing en Capital-Investissement et Private Equity

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :