Obligations in fine

Courantes dans les montages LBO, les obligations in fine ne sont pourtant pas simples à appréhender par les dirigeants.

La plupart du temps, elles participent à une composante de sweet equity dans le montage. C’est une tranche de financement émise par le fonds et dont le rendement est plafonné, au profit du management.

Pour autant, cette obligation in fine sera à rembourser à terme. Voici donc une table pour calculer la somme due à terme. On ramène ici le rendement obligataire à un multiple d’investissement.

Prenons un exemple:

Si le fonds me propose une tranche obligataire in fine de 8m€ à 10% d’intérêt capitalisés sur une période de 4 ans, la somme finale à rembourser sera de :

8m€ x 1,46 = 11,7 m€.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :